Seras-tu la légende qui sauvera nos clans?
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ombre Fantôme

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 17
Localisation : Regarde derrière toi...é.è

Feuille de personnage
Doubles Comptes: Nuage du Désespoir
• Relation(s):
• Réputation: 3

MessageSujet: On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix   Dim 22 Mai - 18:36

Spoiler:
 
On entend le rugissement sonnant la guerre


Comme à mon habitude je me levais tôt pour ne rien manquer du réveil de mes futurs guerriers. Toujours dans ma routine, j'allais me poster en hauteur pour les contempler au mieux. Certains se dirigeaient immédiatement vers la pile de gibier, qui soit dit en passant avait repris du poil de la bête, tandis que d'autres s'apprêtaient à leur toilette matinale. Je faisais partie du deuxième groupe. Une lieutenante aussi prestigieuse que moi ne devait pas se montrer le pelage en bataille. Bien qu'ayant prêtée une grande attention aux brindilles accrochées dans ma douce fourrure avant de m’aventurer dans le camp, je ne l'avais pas encore lissée. Je pris quelques minutes pour me lécher et ainsi discipliner quelques touffes rebelles avant de plonger mon regard perçant dans la combe. Plus de guerriers étaient présents. Très bien, allons faire les patrouilles. Je descendais agilement de mon perchoir, instantanément les chats présents se réunirent autour de moi. Je leur souhaitais le bonjour puis commençais à énoncer les noms des patrouilleurs et chasseurs. Je prenais également soin de leur indiquer le lieu où tous devaient se rendre. Une fois chose faite, je les observais s'en aller, les encourageant. Je ne les quittais des yeux que lorsque mes pattes m’emmenèrent vers la tanière d’Étoile de Faucon. Je devais lui parler des progrès d'un apprenti.

Les rayons du soleil m'éblouirent tandis que je sortais de mon entretien. Je secouais la tête et la relevais ensuite vers le ciel bleu, dégagé de tout nuage. J'étais resté avec mon chef plus que prévu, moi qui voulais rejoindre les patrouilleurs. Je haussais les épaules. Je les rencontrerais plus loin, ce n'est pas grave. Je partais donc en direction de la forêt. Durant mon trajet je bifurquais vers la frontière avec le Clan de la Brume. La patrouille devait y être. Je commençais à trottiner tranquillement, c'est alors que des feulements haineux retentirent. Je pouvais les reconnaître entre miles, ils appartenaient à mon Can et à lui adverse. Que la Brume s'avise de mettre une patte chez nous et ils en auront pour leur gibier ! Impatiente de voir ce qu'il en retournait, je pressais l'allure. J'arrivais en un rien de temps au lieu escompté. Une masse de chats se défiaient du regard, crachant sur leurs adversaires. Une petite partie avait déjà des blessures, que ce soit de mon côté ou de l'autre.

- Ça suffit !

Je m'avançais entre les félins, me frayant un passage en jouant des épaules. Tous se turent en me voyant approcher, sauf bien sûr ceux de la Brume. Ces satanés sacs à puces ! Je vais leur faire la peau s'ils ne déguerpissent pas d'ici fissa ! Une silhouette attira mon attention. Ma queue se mit à battre l'air furieusement.

- Résurrection du Phénix ! Retiens tes guerriers !
Revenir en haut Aller en bas
Résurrection du Phénix

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : Dans un carton , c'est bien les cartons èé

Feuille de personnage
Doubles Comptes:
• Relation(s):
• Réputation: 3

MessageSujet: Re: On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix   Sam 2 Juil - 22:08

Blblblbl
Je suis la bulle qui sert à rien
« On entend les rugissements sonnant la guerre.»
ft. Ombry ♫

Pardon T^T:
 

Le ciel était presque rose, un mélange terne de bleu et d'orange, quelle beauté. J'avais décidé de regarder vers le haut et d'ouvrir mes paupières plus tôt aujourd'hui,ainsi je pouvais peut-être voir la lune, par delà les nuages ou derrière les arbres, à travers la brume ou la fraîche rosée. Au sol le dos contre terre je profitais du calme ambiant pour me rouler dans la poussière, chose que je ne pouvais faire à cause de mon rang, rang m'obligeant à être des plus sérieuse.
Je riais doucement, faisant en sorte que même les feuilles ne puissent m'entendre.. Hein ? Un bruit ?
La silhouette d'un guerrier, non DES silhouettes apparaissaient sur l'écorce des arbres, me relevant en vitesse j'en oubliais ma fourrure crassée par la terre. En un instant trois félins sortirent de leur tanière, et l'un d'eux dans un élan de politesse se tourna vers moi en s'éclaircissant la voix :
"Oh, bonjour Résurrection du Phénix, vous vous êtes réveillée tôt à ce que je vois..."
Je m'appraitais à lui rendre l'appareil lorsqu'il reprit à voix basse, "... Si elle pouvait faire ça tout les jours cette cervelle de mulot ça m'éviterais d'attendre pour les patrouilles.."
Quelle insolance ! Je me souviens de lui en plus ! Son baptême de guerriers n'a eu lieu que quatre jours auparavant, et il se permet de manquais de respect à son aînée ? Son mentor ne lui a t'il pas apprit la politesse ? Tss... J'vous jure cette jeunesse...
"J'ai une ouïe plus que fonctionnelle, vous avez beau parler dans votre barbe même au plus bas des tons, malgré ça j'arriverais à déchiffrer vos paroles, jeune impudent. "
Bizarrement il se repentit de tenir mon regard et bascula sa tête sur le côté guidant son corps vers un coin sombre de la clairière, je me sentais satisfaite, rabattre le clapet à un simple enfant dissident est, comment dire... Une partie de plaisir ! J'ai vraiment l'air d'une sorcière des fois quand je veux.
~~~~~
Bon ! Tout est maintenant fini, les patrouilles sont faîtes et j'ai pris la tête d'une d'elles, celle qui contenait le trouble fait d'il y a bien de cela une trentaine de minute. Je le surveille de près, comme un mentor gardant l'œil sur son apprenti je ne pouvais pas le laisser seul. Il n'avait rien fait de condamnable mais, j'ai un mauvais pré-sentiment avec ce teigne, il est assez imprévisible et je ne veux pas qu'une bagarre éclate. On n'est jamais trop prudent..
Malheureusement comme une feuille emportée par la brise, les paroles que je tenais se firent balayer lentement par le fumé d'une proie qui riait à mon nez, me narguant pour que je lui arrache la vie. Tant pis, laissons ma paranoïa de côté :
"Bon, je quitte quelque seconde le groupe, continuez le long de la frontière de la Nuit, je n'en ai pas pour longtemps.."
Ah, je tins ces dires avant de sauter silencieusement au dessus du premier buisson venu pour m'enfoncer dans la foret profonde. 1,2,3... 3 battements d'ailes d'oiseau avant que mon œil vif eut repéré le damné, maintenant espérons pour lui que sa mort soit douce et rapide. Je me pliais en position de chasse avançant à tâtons entre les amas de branches étrangement placées, à force de contournais ces tas à une lenteur épatante, mon instinct prit les chose en pattes et je bondis sur la naïve créature. Hop ! Un bon gros morceau de gibier comme on les aiment !
Je sortis en sifflant du bois, regardant à droite puis à gauche... Quoi ?! Que fait-il ? Je savais que c'était une mauvaise idée ! Deux guerriers se faisaient face, grognant violement, un chat du Clan de la Nuit et un de la Brume, et pas n'importe lequel, celui qui avait la langue bien pendante... Peu importe si mes poumons risque de me lâcher si j'accours jusqu'à eux comme je suis en train de le faire, je dois régler ce problème coute que coute. Arrivant aux côtés des guerriers Des blessures, des marques et des écorchure apparaissait sur le pelage de certain félins, j'allais crier une injure pour empêche la suite des évènements mais une ombre sortit des fourrées et cria :  
"- Ça suffit !" 
O-Ombre fantôme ? Elle fit taire tout ses guerriers, tous baissèrent la tête sauf les miens, qui râlaient encore de plus en plus fort.
"-Résurrection du Phénix ! Retient tes guerriers !"
Pas besoin de plus pour moi, je bousculais mes propres guerriers pour leur faire tête et je miaulais méchamment sur la plupart des fautifs, je gardais les discours pour le camp, j'avais honte d'eux et de moi même..
"Rentrez , vous faîtes honte au clan des Etoiles pour avoir déclencher une bataille ainsi ! Je parle à ceux qui en sont concernés bien sûr, maintenant rebroussez chemin.." m'adressant à Ombre Fantôme
"Pardonnez moi.. Je prépare déjà une punition aux fauteurs de troubles, puis-je vous parler seule à seule ?"
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Ombre Fantôme

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 17
Localisation : Regarde derrière toi...é.è

Feuille de personnage
Doubles Comptes: Nuage du Désespoir
• Relation(s):
• Réputation: 3

MessageSujet: Re: On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix   Jeu 7 Juil - 20:39

Spoiler:
 

Si je n'avais pas réussi à me faire entendre du côté adverse, leur lieutenante leur cloua le bec en un rien de temps. Tandis qu'elle remettait en place les perturbateurs, je m'adressais au groupe de félins de ma tribu. Je ne voulais pas connaître les raisons de cette agitation, ni même les coupables. Je leur fis clairement comprendre que ce qui venait de se passer n'avait pas lieu d'être. Tous se turent et se préparèrent à rentrer sur mes indications quand un jeune guerrier se permit de l'ouvrir. Sa gueule se referma lorsque ma queue en panache s'écrasa contre le sol, provoquant un claquement sourd. Du bout du museau je lui indiquais ses aînés qu'il s'empressait d'aller rejoindre. Voilà qui était mieux. Je mettrais un point sur cette histoire une fois le problème réglé ici, à la frontière. Quelques bribes de conversation atteignirent mes oreilles tandis que je surveillais les miens dans leur marche silencieuse.

- … maintenant rebroussez chemin. Pardonnez-moi... Je prépare déjà une punition aux fauteurs de troubles, puis-je vous parler seule à seule ?

Je me détournais de mes camarades pour faire face à la femelle. En effet, une punition ne serait pas de trop. Devrais-je moi aussi prévoir une punition ? Sans doute. Je prendrais néanmoins le soin de démêler le vrai du faux avant d'appliquer ma sentence. Et s'il s'avère que mon jugement ne tourne pas en faveur de mes amis, toute la patrouille se verra attribuer une tâche,  turbulents ou pas. Un clan se doit d'être soudé pour survivre, chez moi cela s'appliquait aussi dans les travaux punitifs. De cette manière, les innocents feraient comprendre aux fautifs que leurs agissements n’étaient pas la conduite à suivre. Je finissais par hocher doucement la tête.

- Bien évidemment.

Discuter était bien la première chose à faire après ce qu'il venait de se passer. Cela pourrait éviter d'inutiles commérages à la prochaine assemblée, l'honneur du clan de la brume et de la nuit seraient donc préservés. Impliquer les autres parties n'avait pas grand intérêt.

- Allons en direction du charnier, nous y serons tranquilles.

D'un mouvement ample de la patte, j'invitais la lieutenante adverse à franchir la frontière. C'était une invitation, je n'avais pas l'intention de faire passer ça pour ce que ce n'était pas : une enfreinte au code du guerrier. Je n'avais pas non plus l'intention de l'y attaquer, parler suffisait amplement. Cependant, si elle s'avisait de bouger ne serait-ce qu'une griffe en étant sur mon territoire, je n'aurais d'autres choix que d'y faire la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix   

Revenir en haut Aller en bas
 
On entend le rugissement sonnant la guerre - Feat Résurrection du Phénix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entend la douce nuit qui marche (feat. Chad)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans, La Légende :: La Forêt :: Les Frontières :: Brume • Nuit-
Sauter vers: